Choix du local de prélèvement

Au cours des missions effectuées pour la mise en place de l’échantillonnage, la faisabilité de l’échantillonnage aux différentes stations retenues a été vérifiée, notamment en ce qui concerne:

  • l’accès à un point de prélèvement adapté;
  • la possibilité de disposer d’un endroit propre pour les filtrations;
  • la possibilité de former une personne responsable.
Mesure de la conductivité

Collecte d’un échantillon d’eau

Matériel mis  à disposition de l’observateur

Chaque opérateur reçoit le matériel nécessaire pour l’échantillonnage d’une année et un protocole de prélèvement et de filtration, traduit en portugais ou en espagnol selon le cas. Ce matériel se compose de:

  • une pompe à vide manuelle ou électrique;
  • une bouteille de prélèvement d’un litre et de 500mL en HDPE;
  • 12 kits de filtration contenant: 1 set de filtration stérile jetable avec filtre en Polyfluorure de vinylidène de 0.2 µm; 1 flacon de 125 ml en HDPE pour les majeurs; 1 flacon en verre de 24  ml pour le COD; 1 flacon de  60 ml en HDPE pour les traces; le tout conservé dans une poche ziploc
  • un rouleau d’aluminium pour envelopper les flacons COD;
  • un rouleau d’adhésif transparent pour protéger les étiquettes et sceller les flacons;
  • une glacière pour conserver le matériel et les échantillons;
  • une boite pour ranger les tubes de carbone

Echantillons

Le matériel d’échantillonnage a été préparé au préalable au GET à Toulouse selon la procédure suivante:

  • bouteille de prélèvement d’1 litre et 500mL et flacons pour les majeurs: rinçage à l’eau MQ, séchage dans une hotte à flux laminaire;
  • flacons pour COD: 2h au four à 530°C; flacons pour les traces:  24h dans HCl 1N, rincer 3 fois avec eau MQ et séchage sous hotte à flux laminaire ou étuve propre
  • Dans les flacons pour les traces sont ajoutés 100 µL d’HNO3 supra-pur et dans les flacons pour le COD, 150 µL d’H3PO4 supra-pur.

Les filtres des sets de filtration sont pesés au préalable et le poids est reporté sur une étiquette collée sur le sac ziploc. Tous les flacons sont étiquetés avec le nom de la station et l’usage auquel ils sont destinés, puis placés dans le sachet ziploc.

 

Les échantillons filtrés, ainsi que les filtres, sont conservés par les observateurs dans des bacs isolants afin de les abriter des variations de température, de la poussière et de la lumière. Ils sont régulièrement envoyés à Toulouse au GET, soit à l’occasion de missions, soit par colis postaux.

 

Des filtrations spécifiques pour le COP sont fonctionnelles depuis avril 2006 sur 6 stations au Brésil: Óbidos , Itaituba, Borba, Manacapuru, Caracarai et Serrinha. Pour cela, du matériel spécifique (sets de filtration équipés de filtres GFF préalablement pyrolysés à 480° C) est fourni aux observateurs afin d’effectuer une filtration spécifique d’un volume de 500 ml à 1000mL en fonction de la station pour le COD et le COP.

Filtration en laboratoire